Italica

Amphithéâtre

L’amphithéâtre est le bâtiment le plus populaire connu dans toute la ville pour sa bonne conservation. Il est situé à l’extérieur du mur, profitant d’un creux naturel du terrain pour sa construction. L’enceinte a été entièrement construite en béton et son extérieur recouvert de pierres de taille et de plaques de marbre qui ont disparu victime des pillages se poursuit à laquelle il a été soumis depuis son abandon.

De sa structure primitive, seule la partie appartenant aux gradins inférieurs creusés dans le sol est conservée. Le reste du bâtiment qui était la construction aérienne, avec façade dans tout son périmètre extérieur.

L’amphithéâtre avait deux grandes couvertures pour chaque extrémité, dont les façades et où ashlars avec des colonnes attachées, comme vous pouvez le voir même sur son côté ouest.

Dans la partie centrale de l’arène, il apparaît dans une enceinte rectangulaire souterraine qui en son temps serait couverte de bois et qui servait de stockage ou de vêtements. Les dimensions de l’amphithéâtre sont de 160 mètres sur son plus grand côté et de 137 mètres sur son plus petit côté ce qui le rend dans le troisième après le Colisée à Rome et le Cápua. On pense que sa capacité était d’environ 25 000 spectateurs et était le centre de spectacle des régions environnantes.

Théâtre

Le bâtiment situé à l’intérieur de Santiponce reproduit des spectacles, des actes religieux et des cultes à l’empereur.

Sa structure était l’orchestre ou l’espace semi-circulaire qui séparait la scène des gradins. Ce qui était recouvert de marbre et de larges marches dans la zone inférieure pour les personnages de haut rang.

Et la cavea séparée par des couloirs horizontaux était délimitée par le rang social

Enfin la zone de la scène qui était un bâtiment d’ordres avec des colonnes et avec les trois portes à la propriété habituelle d’un théâtre romain.

Maisons

La disposition d’Italica à l’intérieur de la zone fortifiée se faisait au moyen de pommes, qui pouvaient être orientées d’est en ouest.

Les matériaux de construction sont divers comme le mortier de béton, les briques, les cailloux et les revêtements de marbre ou les enduits de stuc peints.

Chacun des blocs avait deux maisons, à l’exception de la maison de l’exèdre, qui, étant près du mur, était dans un plus petit bloc.

Les maisons ou domus sont très spacieuses et devraient avoir au moins 2 étages. Ces maisons avaient la présence d’un patio central, avec des réservoirs souterrains pour la collecte de l’eau. Le reste des chambres sont réparties autour de ce patio.

Ces maisons ont une grande richesse de mosaïques de type opus sectile étant le plus important de la maison des oiseaux avec un médaillon central qui présente la déesse Tellux.

Bains et sources chaudes

Les Romains étaient de grands fans des bains publics parmi lesquels nous soulignons les bains de la reine morave et des palais. Ces constructions sont presque de même taille et de caractéristiques constructives, à base de béton et de brique et dont les murs seraient recouverts de marbre. De même son installation est similaire, avec une piscine centrale à l’intérieur d’une nef surmontée d’une abside, et de nombreuses annexes. Tout cela suggère que ces bains sont datés dans la première moitié du deuxième siècle après le Christ.