Medina Azahara

Racontez l’histoire, enveloppé dans une légende, le Calife III Abderrahman, en 936, après avoir rempli une promesse de sa maîtresse préférée, il a construit un palais à quelques kilomètres de la capitale, Calife de grandes chambres et entouré jardins majestueux à l’image et la ressemblance de la ville de Grenade, d’où il vient, cette citadelle, a été nommé comme le bien-aimé du calife Azahara, avec le nom de Medina Azahara.
• L’histoire peut-être exagérée nous apprend que le calife a construit le site comme une imitation des villes de l’Est et a amené la cour à un lieu de divertissement loin de la capitale, possiblement influencé par les intrigues et la corruption.
• Le nom de la ville Madinat Azahara signifie la ville brillante et son architecture avec des éléments andalous et Omeyyades sont dignes de marcher dans un espace situé sur les pentes de la Sierra Morena et continue à creuser pour découvrir nouvelles découvertes.
• Porte nord.
• La porte nord ouverte directement à la capitale Calife disposée comme une défense pour la citadelle, avec une cabine pour les gardes. Cette porte était constituée de pierres de taille en forme de corde et de brûlure.
• Bâtiment supérieur basilical
• La fonction n’est pas vraiment connue, mais elle s’appelle parce qu’elle a une forme basilicale, formée en brique. Les murs ont été peints en blanc et la douille en rouge, comme décoration des arcs.
• Le sol de l’enceinte, encore préservé, était en brique, les murs étaient peints en blanc et le socle en ocre rouge, tous deux également utilisés pour la décoration des arcs. Les colonnes formées par la capitale de nidification et les rouges de type composé.
• Nous avons continué avec le grand portique, il était à l’origine constitué de quinze arches, étant l’arc central en fer à cheval et les quatorze autres arches.
• Cependant, le bâtiment le plus emblématique du Campus est la Rich Room, pouvant être le lieu de célébration des fêtes et des fêtes. Nous ne pouvons manquer de contempler la structure des arcs en fer à cheval à décor polychrome soutenu par des colonnes de marbre avec une capitale de nidification et créant un espace diaphane. Il a une structure de plan de basilique avec un axe central, le reste de la surface du mur a été entièrement couvert de beaux panneaux décoratifs sculptés dans le marbre et avec des murs décorés des motifs astronomiques et cosmologiques.
• La mosquée Alhama a été construite bien orientée à la Mecque, contrairement à celle de Cordoue, avec une salle de prière et une autre pour les ablutions. La salle de prière se compose de cinq nefs longitudinales, séparées par des arcades formées chacune par huit arcs en fer à cheval perpendiculaires à la paroi du quibla.

• Le pool house est situé à l’ouest de la maison de Ya’far, la partie principale du bâtiment est une cour centrale avec piscine. Deux des arcades qui donnent sur la cour sont conservées, chacune formée par trois arcs en fer à cheval et décorée d’atauriques. La salle de bain de la maison d’environ 80 mètres carrés est également conservée. On croit que dans cette maison résidait le calife Alhakén II.
• La Maison Royale et la maison de Yafar, sont aussi deux espaces à décor d’arcs en fer à cheval et pavés en brique.Les façades des pièces principales et les couvertures intérieures ont été décorées d’atauriques sculptées dans des plaques de pierre collées aux murs.